COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans le cadre d’un conflit l’opposant en tant que maire de Cholet (Maine-et-Loire) à des gens du voyage, le député UDI, Gilles Bourdouleix, a tenu des propos hallucinants en présence de journalistes : "Comme quoi, Hitler n’en a peut-être pas tué assez !".

Les dérapages successifs d’une partie grandissante de la droite, sous l’emprise de la ligne Buisson, gagnent du terrain jusqu’au sein de l’UDI. La Gauche Forte demande à Jean Louis Borloo, président de l’UDI, de condamner fermement ces propos inacceptables.

Au regard de la gravité des propos tenus par cet élu dans le cadre de ses fonctions, Yann Galut, porte-parole de la Gauche Forte, demande au procureur de la République d’étudier la possibilité d’engager des poursuites judiciaires à son encontre.