COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 20 janvier 2013

Marche de 40 parlementaires UMP sur l’Elysée
Yann Galut et Patricia Schillinger, fondateurs de la Gauche Forte, dénoncent une provocation dangereuse pour notre République.

Dans un article paru au JDD.fr, ce 20 janvier, une quarantaine de parlementaires UMP, au rang desquels Hervé Mariton, Philippe Gosselin, et Jean-Charles Taugourdeau ont annoncé une "marche" sur le palais de l’Elysée, mercredi 23 janvier prochain, pour protester contre le projet de « mariage pour tous ».

Yann Galut et Patricia Schillinger dénoncent cette provocation honteuse pour notre
République. En effet, marcher sur la Présidence de la République est un acte lourd de sens, d’inspiration antirépublicaine et factieuse.

Les organisateurs ne peuvent ignorer la force du symbole qu’ils s’apprêtent à commettre. Faut-il leur rappeler qu’ils inscriront leurs pas dans ceux des partisans du général putschiste Boulanger qui avaient appelé à manifester en leur temps devant l’Elysée ?

En politique il y a des lignes jaunes que l’on ne franchit pas et des symboles avec
lesquels on ne joue pas.

Cette action démontre, une fois de plus, qu’une partie de la droite influencée par les
idées de Patrick Buisson est prête à toutes les outrances, considérant l’élection de François Hollande et de la Gauche comme illégitime et obtenu « par effraction ».

En employant des méthodes qui rappellent l’extrême-droite, une partie de l’UMP
s’aventure sur une pente dangereuse pour notre démocratie en radicalisant le débat dans notre société et en le portant dans la rue plutôt qu’au Parlement.

Cette manifestation s’inscrit à la suite des propos tenus lundi dernier par Henri
Guaino qui a déclaré à la Commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale que « Le Parlement n’est pas légitime » pour légiférer sur le mariage pour tous.

La Gauche Forte entend dénoncer et combattre les dérives de cette droite « décomplexée » avec énergie et détermination.