Le député Yann Galut et la sénatrice Patricia Schillinger ont lancé vendredi le club "La Gauche forte" au sein du Parti socialiste, pour répondre notamment à la "droite décomplexée" et à la "droite forte".

"Nous créons aujourd’hui (vendredi) un nouveau club opérationnel à l’intérieur du PS et de la majorité, baptisé ’La Gauche forte’ ", ont indiqué les deux parlementaires dans un communiqué. La Gauche forte compte pour l’instant "une vingtaine de membres, notamment des élus, des représentants de la société civile et des militants", a-t-on appris auprès du club.

Le mouvement "se fixe trois objectifs principaux", selon le communiqué : "mener en première ligne le combat face à la droite", "soutenir efficacement l’action du président de la République" et "proposer des idées nouvelles et concrètes". L’expression "gauche forte" avait déjà été employée le 13 octobre 2011 par Martine Aubry, alors candidate à la primaire socialiste. "Face à une droite dure, je veux une gauche forte", avait-elle lancé lors de son dernier meeting avant le second tour de l’élection interne contre François Hollande.

Par Europe1.fr avec AFP